Stages

Stages

Les Stages encadrés à SADAPT

Les stages 2024

Rihab Ayari
Ayari Rihab

Période de stage : 04/06/2024 - 31/08/2024 , sous l’encadrement de madame Armelle Mazé et monsieur Youssef Saade

Actuellement étudiante en deuxième année du cycle d'ingénieur à AgroParisTech dans le cadre d'un double diplôme, j'ai intégré l'UMR SADAPT au sein de l'INRAE pour réaliser mon stage de deuxième année. Ce stage porte sur une étude de recherche concernant l'écosystème d'innovation français et francilien, spécifiquement dans le domaine du traitement des semences et l'utilisation des biosolutions (biostimulants, biocontrôle).
L'objectif de ce stage est d'analyser la dynamique d'interaction entre les différents acteurs de cette filière. Il s'agit de détailler les connexions établies entre ces agents, d'identifier la manière dont ce réseau se construit et de comprendre le transfert de connaissances et d'expertise entre les parties prenantes.

Loris Defaun
Defaun Loris

Stagiaire avec Emmanuel Raynaud 01/03/2024 - 31/08/2024

L’objectif du stage est d'étudier les contraintes et marges de manœuvre pour favoriser un approvisionnement alimentaire durable et/ou de proximité dans les cantines des lycées publics d’Ile-de-France. Un état des lieux de l’application de la loi EGalim sera dans un premier temps réalisé, apportant une vision quantitative de l’approvisionnement durable des lycées publics d’Ile-de-France. Des entretiens et/ou questionnaires en ligne avec différents acteurs préalablement sélectionnés permettront d’obtenir des éléments qualitatifs pouvant aider à comprendre les chiffres observés dans la première partie

Alix Kniaz
Kniaz Alix

alix.kniaz [at] inrae.fr

Stagiaire sur le Projet GingKo 04/03/2024-31/08/2024

Actuellement étudiante en Master 2 d’Agroécologie à AgroParisTech, je suis diplômée du Master Économie, Organisations et Société de l’ENS Paris-Saclay. Dans le cadre de mes recherches, je mobilise les approches institutionnalistes (théorie des communs, économie des convention et théorie de la régulation) pour éclairer les enjeux liés aux transitions alimentaires et agroécologiques.

Je réalise mon stage de fin d’études au sein de l’UMR SADAPT aux côtés d’Armelle Mazé (économiste) et de François Hochereau (sociologue). Ce stage s’inscrit dans le projet GingKo.

Ce projet de recherche vise à réévaluer les modèles actuels de régulation et d'action collective dans le contexte des transitions agroécologiques. En mobilisant une approche inter/transdisciplinaire combinant les sciences sociales et les sciences biotechniques, il se centre particulièrement sur l’étude du rôle potentiel des Indications Géographiques (IG) comme levier d'action pour favoriser les transitions agro-écologiques et les stratégies de (re)territorialisation vers des systèmes socio-écologiques plus durables. Une importance fondamentale est accordée au concept de « biens communs de la connaissance » (Hess et Ostrom, 2007 ; Hess, 2012 ; Frischmann et. al, 2014) dans une perspective d’analyse institutionnelle comparative (cadre IAD/SES, Ostrom 2005, 2009 ; Anderies et al. 2004, Berkes et al. 2000 ; Ollivier et al. 2018).

Dans le cadre de mon stage, je m’intéresse à la renaissance de la viticulture francilienne et, en tenant compte du contexte périurbain d’Île-de-France, j’analyse les connaissances et les pratiques mises en œuvre ainsi que les stratégies de valorisation (économique, pédagogique, agroécologique, etc.) des vins par des acteurs impliqués dans l’IGP.

Corre Eloise
Eloïse Corre

Stagiaire sur le projet COOPERL 04/03/2024 - 30/08/2024

 avec M. Philippe LESCOAT le 4 mars et travaillerai jusqu’au 30 Août au sein de l’UMR SADAPT sur la relocalisation d’élevage de porcs en zone de grandes cultures.

J’ai obtenu mon DUT Génie Biologique option agronomie en 2021 et j’ai ensuite intégré l’école d’ingénieur de VetAgro Sup à Clermont-Ferrand dans le but de développer mes connaissances en élevage. J’ai également réalisé un semestre d’études à la faculté d’agronomie de Rosario en Argentine pour découvrir ce pays, sa culture et ses systèmes d’élevage.  En septembre dernier, j’ai choisi d’entamer un master en double-diplôme avec le diplôme d’ingénieur agronome. Il s’agit du master GLOQUAL : Global Quality of European Livestock Production. Mon objectif était de découvrir un nouveau point de vue sur l’élevage, faisant plus lien à la société et au territoire. A terme, je souhaiterai travailler à l’amélioration de la qualité globale des systèmes de production animale.

A propos de mon projet de stage. Je travaille sur le même projet que Soizic SICARD. Il s’agit de commencer à instruire, par une démarche exploratoire, la possibilité d’installer des élevages d’engraissement de porcs en zones de grandes cultures de l’Ouest Parisien. Pour ce faire, nous allons réaliser un diagnostic sociotechnique territorial afin d’identifier les leviers et verrous de ce projet

 

Sicard Soizic
Soizic Sicard-Cazeneuve

Stagiaire sur le projet COOPERL 12/02/2024 - 09/08/2024

 Il s’agit d’un stage de recherche et d’analyse du métabolisme territoriale, encadré par Philippe LESCOAT et co-encadré par Lucile MONTAGNE de l’UMR PEGASE à Rennes.
Deux constats sont observés dans la grande région parisienne : les productions du territoire ne contribuent que marginalement à l’alimentation de la population locale et l’absence quasi totale d’élevage met en péril un ensemble de services écosystémiques fournis par un équilibre entre polyculture et élevage, dont au premier chef par l’apport de matière organique.
Simultanément, en Bretagne la forte densité d’élevage provoque des conséquences environnementales réelles et bien identifiées. Par conséquent, le déplacement d’une fraction significative de l’engraissement des porcs bretons dans le bassin parisien au sens large pourrait contribuer à répondre partiellement aux problèmes soulevés.
Il s’agit ici d’étudier la possibilité d’installer des élevages d’engraissement de porcs en zones de grandes cultures de l’Ouest Parisien. Pour ce faire, un travail bibliographique, de la cartographie et des entretiens seront entrepris pour identifier les leviers et verrous de ce projet.
Je viens de l’école ISARA de Lyon et j’ai suivi la spécialité « Elevage, Environnement en Santé ». J’ai mis du temps à trouver ma voie : passée par un baccalauréat économique et social, je suis ensuite aller passer un baccalauréat scientifique en candidat libre. J’ai passé un an à l’INSA de Lyon avant de découvrir la possibilité d’être ingénieur en agronomie et zootechnie, à l’ISARA de Lyon.

 
Prieur Camille
Camille Prieur

Stagiaire sur le projet LandEv 01/02/2024 - 28/06/2024

Le projet de recherche est hébergé au sein de l’UMR BAGAP (Biodiversité, AGroécologie et Aménagement du Paysage) sur le site de l’ESA à Angers.

camille.prieur[at]inrae.fr

Etudiante en « Sciences et Politiques de l’Environnement » (Environmental Science and Policy), un double diplôme de master porté par Sciences Po Paris et Sorbonne Université Science, j’ai rejoint l’INRAE en février 2024 pour réaliser un stage de césure de master auprès de Romain Melot sur le projet exploratoire LanDev (Land property and Environmental contracts in agriculture - Propriété foncière et contrats environnementaux en agriculture).
L’objet du projet LandEv est d’explorer la manière dont la propriété foncière oriente les pratiques contractuelles et cahiers des charges à visée environnementale. Deux dispositifs sont au cœur de la recherche : les obligations réelles environnementales (ORE) ainsi que les baux ruraux environnemental (BRE).  
Dans une perspective pluridisciplinaire, le projet associe sciences sociales (sociologie, droit, économie) et sciences biotechniques (agronomie, zootechnie) et écologie afin d’évaluer la variabilité des obligations contractuelles en s’intéressant aux présupposés qui guident leur adoption, aux inflexions connues dans le processus de négociation et à leur impact attendu sur les milieux naturels et la multifonctionnalité des paysages. Il fera l’objet d’enquêtes de terrain dans l’ouest de la France pour explorer les pratiques locales en matière d'ORE et de BRE, en partenariat avec les acteurs territoriaux impliqués dans la gouvernance de ces initiatives contractuelles (conservatoires des espaces naturels, conservatoire du littoral, secteur associatif, collectivités territoriales, agences de l’eau, SAFER, ...). 

Inès Sauvanaud

Stagiaire de 2 mois de M1 01/02/2024 22/01/2024 - 31/03/2024 sous la direction d'Andréa-Mihamina Rabarison, de Pierre Levasseur et d'Elodie Rouvière : Analyse de données et étude de la littérature sur l'impact de l'offre alimentaire sur la santé au Mexique dans le cadre de la thèse d'Andréa sur les déterminants environnementaux de la santé. Parcours: En deuxième année du cursus ingénieur (équivalent M1) d'AgroParisTech.

Date de modification : 19 juin 2024 | Date de création : 14 février 2024 | Rédaction : FB